Comment l’homéopathie va m’aider à tomber enceinte.

Je vous le disais dans un article précédent (Lien ICI) , j’ai découvert récemment qu’il existait un « traitement » homéopathique qui aiderait à la conception.
En effet, certains problèmes liés à la conception trouvent leurs solutions dans un traitement homéopathique. Bien entendu (et malheureusement), cela ne règle pas tous les problèmes non plus…Ce traitement est un coup de pouce, pas un traitement miracle. Il permet d’augmenter nos chances de concevoir en améliorant certains aspects qui pourraient rendre une conception difficile (absence de glaire cervicale, acidité de la glaire cervicale, petit coup de mou des spermatozoïdes de monsieur…)?

C4, ce ne sera pas pour ce mois-ci…

Les 12 longs jours depuis mon dernier article à ce sujet se sont écoulés, et… et bah rien !

Mes règles sont arrivées, avec même quelques heures d’avance. Je suis très ponctuelle à ce niveau-là, donc je m’attendais à les voir arriver le mardi matin, et non elles sont apparues la veille au soir…

Encore une fois les symptômes étaient au rendez-vous, mais un peu moins fort que les mois précédents. C’est peut-être pour ça que la déception a été moins grande que les mois passés.

Applications & groupes sur les réseaux sociaux..On se sent moins seules !

Bien entendu que je ne suis pas la seule dans mon cas. Des femmes, des couples qui essayent d’avoir un enfant, il y en a des millions. Mais je crois qu’on s’est toutes senties seules à un moment dans tout ce processus.

Je suis heureuse de vivre ça en 2020, à l’ère où nous pouvons échanger, partager nos doutes, poser nos questions, à des milliers de femmes d’un coup au travers d’un groupe Facebook, ou trouver simplement du réconfort dans une application qui vous rassure sur vos cycles, vos symptômes, sur ce qu’il se passe dans votre corps.

Et mon couple dans tout ça ?

Et oui, ce désir d’enfant est (heureusement) partagé.

Mon conjoint va avoir 35 ans cette année, et cette envie d’enfant est présente en lui depuis qu’il est devenu le parrain du fils d’un de ses meilleurs amis. On dit que pour les hommes il faut parfois un déclic, c’est ce qu’il s’est passé pour lui.

Très rapidement dans notre relation nous avons parlé de nos envies d’être parents bientôt. Plus on en parlait, plus l’envie se renforçait.