Comment l’homéopathie va m’aider à tomber enceinte.

Je vous le disais dans un article précédent (Lien ICI) , j’ai découvert récemment qu’il existait un « traitement » homéopathique qui aiderait à la conception.

En effet, certains problèmes liés à la conception trouvent leurs solutions dans un traitement homéopathique. Bien entendu (et malheureusement), cela ne règle pas tous les problèmes non plus…Ce traitement est un coup de pouce, pas un traitement miracle. Il permet d’augmenter nos chances de concevoir en améliorant certains aspects qui pourraient rendre une conception difficile (absence de glaire cervicale, acidité de la glaire cervicale, petit coup de mou des spermatozoïdes de monsieur…)?

Pour notre part, nous en sommes que dans les premiers mois d’essais. Ce mois-ci sera notre 5ème mois d’essai. Pour le moment il n’y a pas lieu de s’inquiéter, nous sommes dans la « norme ». J’ai lu que le temps d’attente moyen pour concevoir un enfant était de 7 à 9 mois d’essais (j’ai aussi vu 18 mois sur d’autres sites..). Nous n’y sommes pas encore. Mais nous nous en approchons. C’est pourquoi nous avons voulu essayer ce traitement.

Il semblerait qu’il ait très bien fonctionné pour de nombreuses femmes. Pourquoi pas moi ? Et puis ce sont des produits naturels, alors qu’est-ce que je risque ? A part que ça fonctionne…Si les mois continuent à défiler sans que l’ombre d’une grossesse ne se profile, là nous entamerons des recherches pour comprendre d’où cela vient.

Revenons à ce traitement. J’ai décidé de mettre toutes les chances de notre côté, en prenant le « full package ». A savoir, un traitement pour moi, et un pour mon chéri.

  • de l’huile d’onagre pour améliorer ma glaire cervicale jusqu’à l’ovulation
  • des granules d’homéo pour améliorer ma glaire cervicale en complément de l’huile d’onagre
  • de l’aspégic nourrisson pour épaissir mon endomètre en vascularisant davantage et donc en favorisant une meilleure nidation lors de la descente de l’ovule fécondé dans l’utérus
  • d’autres granules d’homéo pour booster mon ovulation
  • et des granules d’homéo pour booster la fertilité de monsieur
  • du lubrifiant pour aider les spermatozoïdes à se mélanger aux liquides séminaux et vaginaux, bien se mélanger à la glaire cervicale et donc mieux « voyager » du vagin à l’utérus.

J’ai commencé à prendre ma température chaque matin au réveil également, afin de bien identifier le jour de mon ovulation.

On veut que ça fonctionne, comme ça été le cas pour de nombreuses femmes dès le premier mois de ce traitement, donc on fait ça bien.

Ce matin mon chéri a oublié ses tubes d’homéo pour ceux qu’il doit prendre le matin. Il va faire un aller-retour du bureau à la maison pour venir les récupérer. Je suis contente qu’il prenne ça autant au sérieux. Il voit bien que ça me fait beaucoup de choses à faire de mon côté pour que ça fonctionne. J’apprécie d’autant plus son implication que je n’ai pas besoin de lui demander de faire un effort, il le fait très volontiers.

J’ai décidé de désactiver également les notifications des groupes Facebook liés à la conception que j’ai rejoins récemment.

Autant que possible j’essaye de m’alléger l’esprit vis à vis de ça. J’en suis pas au point de ne plus y penser (ce traitement m’y fait forcément penser chaque jour), mais j’arrête de me comparer aux autres. Je pense à moi, à mon couple, à notre bien-être et c’est déjà bien suffisant !

Il n’y a plus qu’à attendre la fin de ce cycle pour voir si ce traitement a réussi à nous aider.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s